« Intervention précoce au niveau communal » Mandat OFSP du 01.11.2007 au 28.02.2011. Le canton de Genève continue à offrir cette prestation en partenariat avec RADIX.

Quatre processus sont déjà documentés et continuent leur développement. D’autres communes pourront rejoindre le programme genevois et les outils sont mis à disposition par les partenaires.

A Genève, l'intervention précoce s'inscrit dans le plan cantonal de promotion de la santé et de prévention initié par la DGS -Direction Générale de la Santé- (DES) et adopté par le Conseil d’Etat en automne 2007. Même si ici l’objectif global est de promouvoir la santé des habitant-e-s, l’intention est, dans un premier temps, de travailler autour de la priorité «Retarder l’âge de la première consommation d’alcool» qui est apparue comme un sujet de préoccupation majeure aux professionnels de terrain (animateurs, TSHM, travailleurs sociaux, etc).

La stratégie proposée se base sur la méthode de l’intervention précoce qui a été développée par RADIX (Centre de compétences suisse en promotion de la santé et prévention). L’intervention précoce ancrée au niveau communal veille à ce que la bonne ressource soit mobilisée au bon moment, au bon endroit. L’élaboration d’un projet local se fait à partir de l’existant et après une analyse des besoins : les processus mis en place ont tenu compte des difficultés des jeunes, des difficultés des adultes ainsi que des problèmes institutionnels.

La FASe (Fondation Genevoise pour l’animation socioculturelle) et la FEGPA (Fédération genevoise de prévention de l’alcoolisme) ont adhéré à ce projet et ont mobilisé des ressources pour son élaboration, sa mise en œuvre et pour soutenir les communes décidées à s’engager. L’EPIC (Equipe de prévention et d'intervention communautaire), une structure de l’Hospice général (Institution genevoise d’action sociale), s’est ajoutée à ce partenariat pour l’accompagnement d’un processus.

La FASe, avec un potentiel important de professionnels socioculturels et socioéducatifs, tout en étant déjà un initiateur et un partenaire actif dans le travail en réseau est un bon relais et un bon promoteur pour des projets de prévention impliquant des municipalités et des institutions cantonales et autres de proximité.

La FEGPA a reçu le mandat de la Direction générale de la santé de développer des activités en lien avec cette priorité et en particulier de diminuer la consommation d’alcool chez les enfants et les jeunes. Sa mission sera d’assurer le lien entre ce projet et le plan cantonal et de soutenir le processus sur le terrain.

Vous trouvez en téléchargement dans la colonne de droite différents documents présentant le programme genevois et les mesures les plus courantes dans divers domaines.