Identification et intervention précoces face aux dépendances, à la violence et à l'exclusion sociale

Par « identification précoce », on entend la détection suffisamment rapide, chez les enfants et les adolescents, d’évolutions, de désordres et d’incidents pouvant mener à la dépendance, à la violence, à l’exclusion sociale, ou à d’autres troubles physiques, psychiques ou sociaux. L’intervention précoce a pour objectif de fournir à temps un soutien adapté qui permette d’améliorer ou du moins de stabiliser la situation grâce à l’intervention de l'entourage.

Dans la mesure du possible, l’identification et l’intervention précoces doivent se faire dans le cadre de vie habituel des enfants et des adolescents. La commune est par conséquent le lieu idéal où mettre en place ce type de stratégie. Les mesures appropriées qui bénéficient d’un soutien politique et d’un ancrage structurel au niveau communal ont, de plus, toutes les chances de réussir.

Une politique d’intervention précoce au niveau communal peut être particulièrement bénéfique pour les jeunes, leur fournir un soutien et un cadre utiles et, en fin de compte, avoir un effet positif sur leur santé. Ainsi, il est essentiel d’organiser et de mettre en œuvre au niveau communal une gestion efficace des mesures d’intervention précoce.

De 2016 à 2018, le nouveau mandat confié par l’FSP à RADIX offre :

  1. Un accompagnement méthodologique aux professionnels qui accompagnent des démarches d’intervention précoce dans les écoles ou les communes (contacter C. Wilhelm – wilhelm@radix.ch – 079 687 27 64)
  2. Un groupe de travail mené conjointement avec le GREA sur les formes d’implantation de l’IP dans la formation/insertion professionnelle qui nourrira une journée de travail organisée avec l’IFFP
  3. Un partage d’expériences commun aux communes et aux écoles

Vous pouvez consulter les offres de RADIX dans le domaine de l'intervention précoce dans les écoles sous ce lien: Intervention précoce dans les écoles