Le prix 2013

Lors de la cérémonie qui a eu lieu le 13 juin 2013 à la Maison des cantons à Berne, le jury national a remis le premier prix pour la promotion de la santé à la ville d’Yverdon-les-Bains. Le deuxième prix a été attribué ex aequo aux communes de Horgen et de Wangen-Brüttisellen. Sept projets de communes et de villes avaient auparavant été nominés pour le prix «Commune en santé» ou «Ville en santé» par les quatre jurys régionaux. 

La délégation de la ville d’Yverdon-les-Bains a reçu le premier prix des mains d’Alexia Fournier Fall, coordinatrice de la Commission de prévention et de promotion de la santé de la Suisse latine, pour sa «politique de la santé » globale. Depuis sept ans, la promotion de la santé d’Yverdon se concentre sur l’amélioration des conditions de vie qui influent sur la santé et adhère au principe de la « santé communautaire », selon lequel les membres d’une communauté – un quartier, par exemple – réfléchissent à leur qualité de vie, expriment leurs souhaits et participent à la mise en place de mesures qui répondent le mieux possible à ces besoins.

Renate Amstutz, directrice de l’Union des villes suisses, a remis le deuxième prix aux représentants de la commune de Horgen pour sa politique de l’enfance et de la jeunesse convaincante. Horgen met l’accent sur les facteurs qui favorisent la santé et a comme point de mire l’ensemble de l’espace social dans lequel évoluent les enfants et les adolescents. La commune de Wangen-Brüttisellen a également reçu le deuxième prix. Maria Luisa Zürcher, directrice adjointe de l’Association des communes suisses, a rendu hommage à son concept de promotion de la santé exemplaire qui permet, avec une démarche institutionnalisée, de repérer sur place et précocement les comportements et les situations malsains et de prendre des mesures en cas de besoin. 
 

Une bonne pratique au niveau communal récompensée

Avec les nominations et la remise des prix du 13 juin 2013, c’était la première fois que des exemples de promotion communale de la santé ayant valeur de modèles étaient mis à l’honneur en Suisse. Le Conseiller national Ignazio Cassis, président de la Fondation suisse pour la santé RADIX, a mis en avant l’importance de la commune en tant que cadre de vie, car elle crée au quotidien les prérequis nécessaires à des conditions et à une qualité de vie bonnes et durables. Pour lui, les villes et les communes sont par conséquent des acteurs importants de la promotion de la santé et de la prévention.

20 communes et villes avaient pris part au premier concours. Les quatre jurys régionaux ont nominé les villes de Lugano, Yverdon-les-Bains et Aarau, ainsi que les communes de Stans, Risch/Meierskappel, Horgen et Wangen-Brüttisellen. Markus Jann, responsable de section à l’Office fédéral de la santé publique et membre du jury national s’est montré impressionné par la qualité des projets soumis. Ainsi la sélection des communes nominées et le choix des trois projets primés n’a pas été facile. Ces nominations mettent en évidence le haut niveau de l’encouragement à la promotion de la santé et la prévention. Le prix est organisé par l’Office fédéral de la santé publique, la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé, Promotion Santé Suisse, l’Association des communes suisses, l’Union des villes suisses et la Fondation suisse pour la santé RADIX.