Quartiers Solidaires – Pour que dure l’esprit communautaire

12 novembre 2015

Plus de dix ans d’expériences communautaires dans des quartiers, des communes et des villages nourrissent Quartiers Solidaires. Cette méthode vivante initie un développement local à partir de l’interpellation, puis de la mobilisation des seniors.

La plateforme est devenue le rendez-vous incontournable où habitant-e-s, professionnels, représentants des institutions, des communes et du canton, se rencontrent et échangent sur la base de leurs vécus. Suite aux partages de 2014 sur la contribution de Quartiers Solidaires aux dynamiques de changement dans les quartiers et communes, nous avons poursuivi la discussion sur la dimension communautaire.

À quoi tient cet « esprit communautaire » ? Le thème de cette année « pour que dure l'esprit communautaire » nous a invités à comprendre comment s’organisent les liens, d’une part dans le quartier et de l’autre entre le quartier et la vie communale. Un compte rendu vous en restitue les grandes lignes.

Cette édition 2015 a proposé un débat et une co-construction sur les aspects centraux de la démarche communautaire et décrit l’esprit communautaire dans les quartiers et villages. L’introduction de la plateforme a démontré la vitalité et la créativité de la démarche Quartiers Solidaires.

En ouverture des ateliers, les représentants de quatre « quartiers solidaires » ont présenté des réflexions construites avec leurs partenaires locaux. Après avoir fait le point sur ce qui constitue « l’esprit communautaire », chaque atelier a précisé les engagements possibles de chacun « pour que dure » cet esprit. Les éléments clés identifiés ont ensuite été débattus en plénière. Le conseiller d’État Pierre-Yves Maillard a ouvert le débat en expliquant comment Quartiers Solidaires et l’intervention communautaire dans les communes sont devenus des enjeux importants de la politique cantonale, qui intensifiera de manière significative son soutien. La table ronde, qui a suivi l’intervention de M. Maillard, a permis de présenter le point de vue des habitant-e-s et acteurs de terrain, grâce à Ingrid Froidevaux et Dominique Breider (habitant-e-s), Jean-Claude Kirchhofer (commune) et Afif Ghanmi (partenaire EVAM)¸ qui se sont faits porte-paroles des discussions en ateliers. La table ronde a ainsi permis un riche échange des points de vue et expériences vécues dans les différents quartiers solidaires.

Renseignements: info-la@radix.ch ou au 021 329 01 57
Compte rendu de la plateforme 2015