Auto-évaluer et pérenniser des actions, des impacts

L’auto-évaluation se réfléchit idéalement dès que la planification et la mise en œuvre du projet est prête. Globalement les aspects à valoriser et à gérer peuvent être nombreux. Il est dès lors important de définir les étapes et bloquer des dates pour faire le bilan de l’avance du projet et de l’évolution de la situation dans le contexte de mise en œuvre. Ce seront des moments importants pour relancer la motivation en revenant sur les succès et les vécus, mais surtout pour assurer le pilotage du projet et vérifier les orientations.

L’auto-évaluation pourra interroger trois niveaux (voir aussi la présentation) :

  • Le setting (contexte d’intervention) et ce qu’il s’est passé chez les acteurs, les divers types de participants et de publics
  • La pertinence du concept d’intervention (vision, stratégies répondant à des besoins) et ce qui a favorisé ou représenté un frein à la mise en œuvre
  • L’atteinte des objectifs en termes d’impact et de réalisation des actions et ce que nous apprenons de l’action.

Il existe également un modèle de catégorisation des résultats possibles en prévention qui peut mettre de l’ordre dans le matériel récolté.

L’auto-évaluation est un soutien tant dans la réalisation du projet que dans sa pérennisation, comme le montre la synthèse d’un nos partages d’expérience consacré à cette question.

La pérennisation est liée à l’ancrage d’une mesure et/ou à l’observation de l’évolution d’une question dans un contexte.

Selon ce qui doit être pérennisé il faut prévoir des moyens adéquats pour l’inscrire dans la durée.

Aspect pérennisé Aspect à clarifier
Des mesures, des pratiques Qui est responsable de la mise en oeuvre ?
Quan, comment, avec qui fait-on le bilan, l'auto-évaluation ?
Des impacts ou changements dans un setting Le changement est-il fomulé en objectifs évaluables ?
Y a-t-il des indicateurs, des éléments à observer ?
L'évolution d'une situation/question dans un setting Qui organise l'état des lieux, le diagnostic ?
Qui y era entendu, qui y participe, comment ?

 

La formulation des éléments clés permettent de structurer la réflexion et l'action.

Une fiche pour reformuler une mesure à pérenniser et utile pour l’auto-évaluation de projets IP dans les écoles : un exemple /la fiche vierge.