"Sortir ensemble et se respecter".

Prévention des violences dans les relations amoureuses entre jeunes 

Prévenir les comportements abusifs des jeunes dans les relations amoureuses et leur permettre de mieux soutenir leurs pairs, travailler avec eux sur leurs représentations du couple, leurs capacités à identifier et nommer les violences quotidiennes, les encourager à des changements d’attitudes et de comportement, les amener à activer des compétences positives ou à en acquérir de nouvelles, le programme «Sortir ensemble et se respecter» (SE&SR)[1] offre les moyens d'atteindre ces objectifs. Ce programme fait partie des mesures de prévention des violences conjugales préconisées dans les cantons, mais il soutient aussi les compétences des jeunes face à divers types de violences quotidiennes et améliore très positivement le climat des établissements ou institutions où il est implanté.

SE&SR est construit sur 9 séances d’environ 1h15 et s’adresse à des jeunes à partir de 13 ans. Scènes de la vie quotidienne, jeux de rôles, discussions et autres animations sont menés dans des groupes de 6-12 jeunes co-animés par un binôme d’animateurs formés. Son efficacité est validée par plusieurs évaluations. Il est possible et même adéquat d’adapter son format au public et au contexte où il est utilisé (scolaire ou extrascolaire). Une version alémanique du programme SE&SR a été élaborée sous l’appellation de Herzsprung – Freundschaft, Liebe, Sexualität ohne Gewalt.

Les projets pilotes menés dans des écoles et des institutions du Canton de Vaud et de la Ville de Zurich et leur évaluation positive ont ouvert la voie à l’élaboration du projet pour la diffusion au niveau national de SE&SR et de Herzsprung. La responsabilité nationale pour la multiplication de SE&SR a été transférée par la Fondation Charlotte Olivier à RADIX, excepté dans le canton de Vaud où le Bureau de l’égalité entre femmes et hommes du canton poursuit l’implantation de SE&SR. Le projet national est soutenu par la Fondation Oak et géré par RADIX qui accompagne les acteurs cantonaux et locaux qui mettent en œuvre les programmes au niveau cantonal. L’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) a aussi soutenu le programme dans sa phase de mise en place (2017-début 2018) dans le cadre des subventions prévues à l’art. 5 de l’Ordonnance sur des mesures de protection des enfants et des jeunes et sur le renforcement des droits de l’enfant.

Plus d’informations sur le site dédié au programme SE&SR: www.sesr.ch


[1] De Puy, J., Monnier, S., & Hamby, S.L. (2009). Sortir ensemble et se respecter. Prévention des violences et promotion des compétences positives dans les relations amoureuses entre les jeunes. 1ère Ed. IES ;Suisse; Genève. Réédité en 2016 par le BEFH du canton de Vaud.

Téléchargements