L'école face aux nouvelles formes de violences : rôle, place et limites

Journée d'études du 24 septembre 2008

Les établissements scolaires sont de plus en plus souvent touchés par de «nouvelles formes de violence» (happy slapping, intimidation, harcèlement, viols collectifs, etc.). Que celles-ci se déroulent dans l’école même ou à l’extérieur, ils en subissent les conséquences et le climat scolaire s’en ressent. Il s’agit donc de réduire les facteurs de risque tout en donnant plus de place aux facteurs de protection.

Cette journée a été l’occasion de questionner des intervenant-e-s sur ces différents comportements violents, de proposer des pistes d’action permettant aux établissements scolaires de mieux y faire face et de développer des ressources permettant de conserver ou rétablir un climat scolaire épanouissant.

Conférences:
1. 'Penser les relations sociales, l’identité et la violence des jeunes à l’ère du virtuel', Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, docteur en psychologie et directeur de recherches à l'université de Paris X-Nanterre

2. 'De l’incivilité à la violence scolaire : logique individuelle et logique sociale', Jean Dumas, docteur en psychologie clinique de l’enfant et professeur à l'Université de Genève

Ateliers:
1. Les jeunes face aux risques du monde virtuel : place et rôle de l’établissement scolaire
Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, docteur en psychologie et directeur de recherches à l'université de Paris X-Nanterre

2. Comment chaque école peut-elle encourager un échange quotidien de civilités ?
Jean Dumas, docteur en psychologie clinique de l’enfant et professeur à l'université de Genève

3. Le mobbing, pathologie de la solitude, comment le reconnaître, le prévenir ?
Viviane Gonik, ergonome, Institut universitaire romand de santé au travail, médiatrice pour les problèmes de conflits et de mobbing pour le canton de Genève

4. Les relations entre garçons et filles : un sujet idéal dans une perspective interdisciplinaire
Sophie LAGANA, sociologue et Christine Fayet, éducatrice à la santé
Service de santé de la jeunesse du Département de l’instruction publique, Genève

5. Pax ! Savoir vivre ensemble à l’école : Une bande dessinée comme outil de prévention
Nathalie Roth, psychologue en milieu scolaire diplômée, La Chaux-de-Fonds

6. Détection et Intervention Précoces dans un collège
Benjamin Roduit, recteur Collège des Creusets, Sion
Christian Masserey, médiateur au Collège des Creusets, Sion
Monique Posse, chargée de prévention à la Ligue Valaisanne contre les Toxicomanies, Sion

7. Mesures concrètes pour améliorer la détection et l’intervention précoces face aux situations problématiques
Steve Leibzig, enseignant, CO du Belluard, Fribourg
Liliane Galley, chargée de prévention, REPER, Fribourg