Santé psychique à l'école

La santé psychique implique que l‘être humain puisse développer son potentiel de vie et maîtriser les nombreux défis exigés par le mode de vie actuel. Elle rend l’être humain apte à mettre à profit de manière optimale ses compétences cognitives, émotionnelles et sociales. Elle est ainsi une condition préalable au bon développement des enfants et des jeunes et permet d’atteindre une bonne qualité de vie.

La confiance en soi et la capacité de résolution face aux difficultés de la vie ne vont pas de soi. L’augmentation de la fréquence des troubles psychiques a des répercussions également à l’école, comme par exemple des difficultés d’apprentissage. Des états dépressifs ou des troubles psychosomatiques peuvent être des indications que de nombreux enfants, jeunes et également adultes sont surmenés.

Le programme MindMatters a été développé pour faire face à cette situation. C’est un programme de promotion et de renforcement des compétences psychosociales chez les enfants et les jeunes aux niveaux primaire et secondaire.

Grâce au soutien de la Fondation OAK, RADIX  examine les possibilités et l’intérêt d’une diffusion de ce programme en Suisse romande et en Suisse allemande (automne 2016 - automne 2017).


Plus d’informations sur Mindmatters et la diffusion de ce programme en Suisse


Nouveau!
Le réseau éducation+santé a effectué une analyse des besoins relatifs à des mesures visant à promouvoir la santé psychique dans le domaine de l’éducation. Cette analyse a donné lieu a un rapport disponible ici, dans lequel treize recommandations sont proposées. Trois projets partiels ont été réalisés dans ce cadre. Le projet partiel n° 1 (accès au document en allemand uniquement) se fonde sur une recherche détaillée dans la littérature spécialisée ; le projet partiel n° 2 (accès au document en allemand uniquement) liste les offres et les activités dont disposent les écoles pour promouvoir la santé psychique des élèves et des enseignants et sur les besoins en la matière des services cantonaux spécialisés ; enfin le projet partiel n° 3 (accès au document en allemand uniquement) aborde la problématique sous l’angle des écoles.